C'est pour mon anniversaire, il y a deux ans, que mon Homme m'a offert le premier tome du manga de Kazuto Tatsuta : "Au Coeur de Fukushima", paru au Japon en 2014 et traduit pour la France en 2016.
Il a pu profiter du prix de lancement : 9,90€ au lieu d'un peu plus de 12 euros aujourd'hui.

Sur la couverture, on peut voir un employé d'une société d'origine japonaise, bien "emmitouflé" dans une combinaison blanche, avec une protection sur le visage et un casque de chantier. Le personnage nous tourne de dos et regarde la centrale nucléaire dévastée de Fukushima. On peut très facilement en déduire que ce personnage n'est autre que l'auteur, vu qu'en présentation de ce livre, on peut lire : "Journal d'un travailleur de la centrale nucléaire 1F". Cette simple phrase résume parfaitement le manga, qui se compose en tout et pour tout de 3 tomes.

P1010234

P1010236

Le mangaka, ayant travaillé sur le site contaminé de la centrale nucléaire, nous raconte son quotidien de l'époque avec de nombreux détails concernant le process à suivre avant, pendant et après avoir été sur les lieux contaminés.
Il nous explique comment se déroulaient les opérations avec telle ou telle société s'occupant du "nettoyage" (= de la décontamination). Quel travail ! Je me doutais que c'était la folie mais pas à ce point !

P1010237

P1010235

J'ai trouvé cet ouvrage fort intéressant. Par contre, j'ai regretté une certaine auto-censure qui semble présente en permanence. Les points négatifs ne sont pas franchement abordés et on ne connait donc pas la réalité des faits. C'est dommage !

Autre chose à souligner et qui m'a un peu énervée : Kazuto Tatsuta nous prend pour des neuneus ! On croirait qu'il narre son vécu à des demeurés ou à des gamins de 3 ans. C'est pas terrible !
Ou alors est-ce la traduction française qui a été hyper bâclée ?!?

Concernant les dessins, je trouve qu'ils sont pas mal du tout, même s'il m'a fallu un moment pour m'habituer aux traits des personnages, ceux-ci n'étant pas de magnifiques chevaliers d'or ! ;)

P1010238

C'est un documentaire tout de même pas loin d'être passionnant, même s'il ne me semble pas très objectif...

Ma note : 3,5/5